osteopathe Saint Germain-en-Laye, cabinet d'ostéopathie 78100

 

Cabinet d'ostéopathie à Saint Germain-en-Laye

Sur Rendez vous,

Antoine Aubert, Ostéopathe DO

 

                      -----------

Antoine Aubert
19, rue de Poissy
78100 Saint Germain-en-Laye
Tél: 01.34.51.44.07

Recoit aussi à Neuville-sur-Oise :
8, rue Joseph Cornudet
95000 Neuville-sur-Oise
Tél: 01.30.38.81.48


Consultation sur RDV / à domicile
Du Lundi au vendredi
de 7h30 à 21h00

Prenez directement RDV sur Doctolib.fr
 
      Prendre rendez-vous en ligne


Tél: 01.34.51.44.07













































































 

Foire aux questions

 

L'Ostéopathe fait-il craquer?

Contrairement à certaines techniques manuelles, les techniques ostéopathiques consistent en des mobilisations douces des différents tissus du corps. Les techniques de manipulations ostéopathiques, ne sont qu'accessoires et n'occupent que 10% de la pratique de l'ostéopathe. Elles consistent non pas en des manipulations violentes et forcées des articulations, mais en des ajustements tissulaires ponctuels et spécifiques qui ne dépassent jamais les limites physiologiques du tissu manipulé. C'est dire que l'ostéopathie n'est jamais agressive quant elle est pratiquée par un professionnel qui ne fait que cela tout au long de la journée.


Quelle est la différence entre l'Ostéopathie et la Kinésithérapie?

La kinésithérapie est pratiquée par un praticien formé en 3 ans après une préparation au concours d’entrée (une ou le plus souvent deux années) et qui a obtenu un diplôme de santé de cycle court. Il a donc un statut universitaire à Bac + 2, malgré ses 3 années d’études, les années de préparation du concours d’entrée n’étant prises en compte.
Durant ses études courtes, le kinésithérapeute a acquis des notions de pathologie mais n’a pas été formé au diagnostic. C’est donc un auxiliaire médical au service du médecin traitant qui, lui, fait le diagnostic et décide des actes que devra pratiquer ce kinésithérapeute sur le patient qu’il va lui confier.
L’exercice du kinésithérapeute est en fait soumis à une double problématique : d’une part la prescription médicale et d’autre part l’accord préalable de la sécurité sociale qui va décider de rembourser ou non les actes à pratiquer. Même s’il est très compétent, il est en quelque sorte un « sous traitant » dépendant du médecin et sa progression ne pourra évoluer, dans le futur, qu’en fonction de ces deux critères. On voit aisément que les conditions d’exercice de cette profession sont très encadrées et loin des conditions d’exercice d’une profession libérale avec liberté d’entreprendre.
Dans sa pratique, le kinésithérapeute utilise des techniques de rééducation des articulations et des muscles lésés par un accident ou une maladie. Il intervient donc localement et ponctuellement en fonction des symptômes du malade.
L’ostéopathie, quant à elle a une vision globale du corps. L’ostéopathe ne soigne pas ponctuellement une partie du corps ou une maladie. Il examine et traite le mécanisme humain dans sa totalité. Il ne traite pas les symptômes mais se sert de ceux-ci pour en trouver la cause. Si cette cause est trouvée (c’est le diagnostic spécifique ostéopathique) les symptômes disparaîtront d’eux même, renseignant ainsi l’ostéopathe sur la justesse de son diagnostic et de son traitement
Pour ce faire, l’ostéopathe est formé à la pathologie afin de pouvoir exclure les maladies qui ne relèvent pas de son champ de compétences et ainsi référer le patient à la discipline la plus adéquate.
C’est dire qu’il y donc une différence significative entre la profession de Kinésithérapeute et celle d’Ostéopathe dont les critères de formation et d’exercice se rapprochent plus, dans le Monde, de la profession de médecin.

 

Qu'est-ce qu'une profession de "première intention"?

Un praticien de "première intention" est un praticien habilité à recevoir directement le patient sans prescription médicale préalable. Il fait son propre diagnostic ostéopathique et décide lui-même des stratégies thérapeutiques à mettre en œuvre pour le bien de son patient. Il est donc responsable vis-à-vis de la loi et du patient.
Les patients sont à lui. Le praticien développe sa clientèle comme il l’entend. Sa progression ne dépend donc que de sa compétence.
Compte-tenu de cette responsabilité de "profession de première intention", la formation pour l’ostéopathe de "première intention" se déroule, selon les normes européennes, en 3 cycles universitaires sur 5 ans minimum pour aboutir au niveau universitaire de Master (Bac+5) assorti d’une année complémentaire professionnalisante pour le Diplôme Professionnel d’Ostéopathe (DPO).
Les recommandations de l’O.M.S (Organisation Mondiale de la Santé) en matière de formation des ostéopathes professionnels dans le Monde sont de 4400 heures minimum sur 5 ans minimum, Les recommandations de la SIO (Société Internationale d’Ostéopathie à Genève) sont depuis 1990 de 5000 heures minimum sur 6 ans minimum. Les standards anglo-saxons des pays où est née l’Ostéopathie sont de 4800 heures minimum sur 5 ans minimum pour aboutir au grade de "Master in Osteopathy". Le grade de "Doctor of Osteopathy" est délivré après 7 à 8 années après le Baccalauréat.

 

Quelle différence y a t-il entre un étiopathe, un ostéopathe et un chiropracteur?

La profession d’étiopathe n’existe pas dans le Monde. L’O.M.S (Organisation Mondiale de la Santé) en matière de profession de santé manuelle ne référence que la Médecine Manuelle pratiquée par les "Manual Physicians" (Docteurs en Médecine), l’Ostéopathie pratiquée par les "Doctors of Osteopathy" et la Chiropractique exercée par les "Doctors of Chiropractice".
Les étiopathes français se sont appelés ostéopathes lors de la promulgation en France de la loi officialisant l’Ostéopathie et la Chiropractique en mars 2002.
Le champ d’activité et le nombre des étiopathes est extrêmement réduit. Cette discipline qui existait seulement en Suisse et en France, a disparu en Suisse. Elle est sur le point de disparaître également en France.
Tout comme l’Ostéopathie, la Chiropractique est référencée par l’OMS. C’est une profession à part entière, reconnue dans beaucoup de pays en Europe, et aux Etats-Unis. C’est également une médecine efficace dont le concept fondamental trouve la cause des troubles fonctionnels du corps humain essentiellement dans les dysfonctionnements de la colonne vertébrale. Les actes de chiropractiques sont donc surtout basés sur des manipulations vertébrales qui représentent environ 90% de l’activité d’un chiropracteur. Ces mêmes manipulations vertébrales ne représentent que 10% de l’activité d’un ostéopathe.

 

Quelle compétence doit avoir un ostéopathe pour la sécurité du patient?

Outre le savoir théorique, l’élément fondamental de la compétence de l’ostéopathe qui est un praticien manuel, réside dans sa formation clinique pratique.
Les étudiants débutent la pratique dès la première année. Ils appliquent cette pratique, en situation réelle avec des patients dès le début de la 3ème année. En fin de 5ème année, ce sont donc 5 années d’expérience pratique générale et 3 années d’expérience pratique clinique auxquelles s’ajoutent 2 années de pratique clinique d’urgence sportive.
Une 6ème année complémentaire de pratique clinique et d’enseignements professionnels spécialisés débouchant sur d’autres diplômes.

 

annuaire des ostéopathe        Saint Germain-en-Laye        Informations Osteopathie
created at TagCrowd.com